Compositrice

Après ses études au CNSMDP, elle a séjourné dans plusieurs pays en Europe à l’occasion de résidences d’artistes, pour des collaborations interdisciplinaires (danse, exposition, performance), ainsi que pour ses propres projets et recherches (surtout sur la voix et la perception) soutenus par l’Institut français et Kone foundation. Ses œuvres ont été créées et interprétées dans différents festivals en France, Espagne, Belgique et Finlande.

En poursuivant l’idée de la lenteur, elle se focalise depuis 2016 sur l’étude d’un système temporel inspiré par l’astronomie. La lenteur qu’elle définit est un espace temporel qui change lentement et perpétuellement, où plusieurs périodes différentes coexistent et s’influencent entre elles. Dans ce sens, le temps est relatif et interactif pour elle, qui se modifie selon les points de vue.

Elle développe ce principe et travaille actuellement sur Parrakas Madonna (The Bearded Madonna) pour trois voix et électronique, Orbital s0undb1ts installation interactive et spatiale, ainsi que d’autres projets.