Flûtiste

Corentin commence la flûte traversière à l'âge de six ans avec Hubert de Villèle au CRD Val-Maubuée de Paris-Vallée de la Marne, où il obtient en avril 2011 son Certificat de Fin d'Etudes Musicales avec les félicitations du jury. Alexandre Brussilovsky l'invite à se produire avec l'Ensemble Ricercata de Paris dans l'Album d'enfants de Tchaïkovski au festival du Périgord noir ainsi qu' à l'auditorium du Musée d 'Orsay à Paris, alors qu'il n'a que douze ans. Il jouera l'année suivante sous sa direction la Suite en si de JS BACH en soliste, avec l'Ensemble « La Nouvelle Scène Classique » au Centre Culturel de Lucé. A 14 ans, il remporte successivement le 1er Prix 1er nommé du Concours international du Jeune flûtiste en supérieur, puis le 1er Prix du Concours international de Golbey.

L'année suivante, il entre au CRR de Paris dans la classe de Nathalie ROZAT et y obtient un DEM (1er Prix) à l'unanimité en 2015. Il entre la même année au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et intègre la classe de Sophie CHERRIER et de Vincent LUCAS. Il y obtient en juin 2018 sa licence de flûte traversière avec mention Très bien, à l'unanimité et avec les félicitations du jury et en 2020 son Master.
Il est actuellement étudiant en Master de Musique de Chambre avec le Quintette à vent “Viano”. Ses modules de musique de chambre sont tous couronnés par la mention Très bien, dont quatre avec les félicitations du jury. Son trio avec flûte, clarinette et piano a été sélectionné au concert « Coup de coeur » des meilleures formations. Il a eu d'autre part le privilège de recevoir les conseils de grands maîtres tels que Pascal DUSAPIN au Festival Plage musicale en Bangor en 2015, de Claude LEFEBVRE, d'Emmanuel PAHUD au Festival international des Journées de la flûte en 2017 lors de masterclasses, Henrick Wiese en 2019 et de Julien BEAUDIMENT à l'académie internationale de Nice en 2018. Corentin GARAC participe à des festivals tels que les Rencontres musicales de Quintin, le Festival de la Motte, le Festival Plage Musicale en Bangor, le Festival des Forêts, le Fetival Cellofan de Callian ainsi que le festival de Moïta en Corse. Il est invité à se produire également en tant que flûte solo au sein d'orchestres symphoniques tels que l'Orchestre de l'Opéra de Paris, l'Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre de chambre de Paris, l'Orchestre de l'Opéra de Toulon, Ostinato, l'OJIF, l'Orchestre Pasdeloup, Symphonia Pop Orchestra ou l'ensemble Parallèle, ce qui lui permet de jouer dans des salles telles que de la Philharmonie de Paris, la Cité de la musique de Paris, la salle Gaveau ou l'Opéra Garnier. 

Il est aussi membre de la compagnie-théâtre Winterreise avec laquelle il se produit en sonate, en trio avec Alexandra Soumm et Emmanuel Christien, ou en petit ensemble dirigé par Martin Surot, au Théâtre de Rochefort et au musée Henner à Paris. Son interêt pour la musique contemporaine lui a permis de se rapprocher de compositeurs actuels tels que Benjamin Attahir, Rémi Bricout, Fuminori Tanada et Frédérik Martin, et d'enregistrer certaines de leurs compositions.