Royaume-Uni

Distribution

Irvine Arditti, violon
Ashot Sarkissjan, violon
Ralf Ehlers, alto
Lucas Fels, violoncelle

Le Quatuor Arditti jouit d’une réputation internationale pour son interprétation de la musique contemporaine et du XXe siècle. Plusieurs centaines de quatuors à cordes et d’œuvres de musique de chambre ont été écrits pour la formation depuis sa fondation par son premier violon Irvine Arditti en 1974. Ces œuvres ont laissé une empreinte durable sur le répertoire du xxe siècle et ont conféré au Quatuor Arditti une place importante dans l’histoire de la musique. Les créations de quatuors de compositeurs comme Hans Abrahamsen, Thomas Adès, Louis Andriessen, Georges Aperghis, Harrison Birtwistle, Benjamin Britten, John Cage, Elliott Carter, Edison Denisov, James Dillon, Hugues Dufourt, Pascal Dusapin, Ivan Fedele, Brian Ferneyhough, Luca Francesconi, Sofia Goubaïdoulina, Francisco Guerrero, Jonathan Harvey, Toshio Hosokawa, Mauricio Kagel, György Kurtág, Helmut Lachenmann, György Ligeti, Bruno Maderna, Philippe Manoury, Conlon Nancarrow, Roger Reynolds, Wolfgang Rihm, Giacinto Scelsi, Salvatore Sciarrino, Karlheinz Stockhausen et Iannis Xenakis montrent l’étendue du répertoire des Arditti.

L’ensemble est convaincu que la proche collaboration avec les compositeurs est vitale pour l’interprétation de la musique de notre temps et essaie par conséquent de travailler avec chaque compositeur dont il joue la musique. Cet engagement au service de la musique d’aujourd’hui se manifeste également sur le plan pédagogique : les membres du quatuor animent des masterclasses et des ateliers pour jeunes interprètes et compositeurs dans le monde entier. La discographie du Quatuor Arditti comprend plus de 200 disques, dont 42 ont été publiés chez Naïve Montaigne dans une collection consacrée principalement à des portraits de compositeurs contemporains, présents lors des séances d’enregistrement, et comprenant également le premier enregistrement digital de l’intégrale de la musique de chambre pour cordes des compositeurs de la seconde école de Vienne. Le quatuor a enregistré pour plus de 20 autres labels. Son catalogue de disques est le plus vaste en ce qui concerne le répertoire pour quatuor à cordes des 40 dernières années.

Parmi les compo- siteurs dont ils ont gravé les œuvres, citons Luciano Berio, John Cage, Elliott Carter, Helmuth Lachenmann, György Ligeti, Luigi Nono, Wolfgang Rihm, l’intégrale de la musique de chambre de Iannis Xenakis et le spectaculaire Helikopter-Streichquartett de Karlheinz Stockhausen. Parmi ses dernières parutions chez Aeon figurent des portraits de Jonathan Harvey, Pascal Dusapin, Harrison Birtwistle, Roberto Gerhard, Brian Ferneyhough et Hilda Paredes. Ces 30 dernières années, le Quatuor Arditti a reçu de nombreux prix pour son œuvre, parmi lesquels le Prix de la Critique de disque allemande à diffé- rentes reprises et le Prix Gramophone pour le meilleur enregistrement de musique de chambre contemporaine en 1999 (Elliott Carter) et 2002 (Harrison Birtwistle). En 2004, le quatuor a été distingué par un « Coup de cœur » de l’Académie Charles-Cros pour la diffusion de la musique contemporaine. Le Prix Ernst von Siemens lui a été décerné en 1999 pour ses réalisations dans le domaine de la musique. Le quatuor reste à ce jour le seul ensemble à l’avoir reçu. Le Festival d’Automne à Paris a consacré un portrait au Quatuor Arditti en 2017, avec des créations françaises d’œuvres de Brian Ferneyhough (Umbrations pour quatuor à cordes et ensemble), Salvatore Sciarrino (Cosa resta pour contre-ténor et quatuor à cordes) et Mark Andre (Miniaturen pour quatuor à cordes), ainsi qu’une création mondiale de Clara Ianotta. En avril 2018, le quatuor créera la version complétée par Philippe Manoury du Livre pour quatuor de Pierre Boulez à la Pierre Boulez Saal de Berlin. Les archives complètes du Quatuor Arditti sont conservées à la Fondation Sacher à Bâle (Suisse).

© Philharmonie de Paris