France

Distribution

Frédéric Aurier, violon
Julien Dieudegard, violon
Julian Boutin, alto
Luc Dedreuil, violoncelle

Les interprétations engagées et exigeantes du Quatuor Béla ont été, à plusieurs reprises saluées par la presse. "L'excellent quatuor Béla". Le monde - Juillet 2013. Fondé en 2006 par 4 musiciens des CNSM de Lyon et Paris (Julien Dieudegard et Frédéric Aurier, violons, Julian Boutin, alto, Luc Dedreuil, violoncelle), le Quatuor Béla s'est réuni autour du désir de défendre le fabuleux répertoire du 20ème siècle ainsi que la création. L'ensemble se produit en France et à l'étranger sur des scènes éclectiques : Cité de la Musique à Paris, Arsenal de Metz, Festival d'Aix en Provence, Flâneries de Reims, Biennale Musique en Scène de Lyon, Why Note, Les Musiques à Marseille, Villa Médicis, Les Suds à Arles, Jazz Nomades, Africolor, l’Atelier du Plateau, Musique Action, Les Journées Electriques, ainsi que sur les Scènes Nationales.        

Le Quatuor Béla se distingue par sa volonté d'être à l'initiative de nouvelles compositions et de nourrir le dialogue entre interprètes et compositeurs. Il a créé ou s'apprête à créer les œuvres de Philippe Leroux, Francesco Filidei, Daniel D'Adamo, Thierry Blondeau, Benjamin de la Fuente, Jean-Pierre Drouet, François Sarhan, Nimrod Sahar, Jérôme Combier, Garth Knox, Karl Naegelen, Alvaro Léon Martinez, Sylvain Lemêtre, Frédéric Aurier, Frédéric Pattar ...  

Curieux et enthousiasmés par la diversité des courants qui font la création contemporaine, les membres du Quatuor Béla s'associent souvent à des figures artistiques emblématiques : l'improvisateur et performer Jean-François Vrod, le rockeur inclassable Albert Marcœur, le griot Moriba Koïta, le jeune maître du oud Ahmad Al Khatib, le trio de jazz surpuissant Jean Louis. 

Il publie en 2013 deux disques, l’un, consacré à une oeuvre co-écrite par Thierry Blondeau et Daniel D’Adamo, Plier/Déplier chez Cuicatl/la Buissonne, l'autre, Métamorphoses Nocturnes, dédié à la musique de Ligeti chez AEON, dont la sortie a suscité un grand enthousiasme dans la presse (ffff Télérama, Luister 10 award, Gramophone Critics’ Choice award ...).

« Les membres du Quatuor Béla semblent aux anges, tant cette musique ardue, qu’ils travaillent depuis leurs débuts, paraît couler de source. (…) Ils n’en triomphent pas moins, par l’allégeance à tous crins de leurs archets.» Gilles Macassar, ffff Télérama, janvier 2014

« (...) joyeusement tournés vers leur époque, impressionnants dans des répertoires inattendus, ouverts à des formes musicales peu orthodoxes. A suivre de près, ils offrent chaque fois des moments de musique rares, singuliers, déroutants, forçant le respect de toute la profession et hypnotisant un public toujours plus demandeur.» Pascale Clavel, le Petit Bulletin, nov 2013


http://quatuorbela.fr/

Photos

Vidéos