Distribution

Lilya Chifman - violon
Enguerrand Bontoux - violoncelle
Ivan Foucher - piano

La Parhélie est un phénomène météorologique rare et fugace de réfraction lumineuse, où trois astres semblent apparaître dans un halo solaire. Le Trio Parhélie intègre cette idée fondatrice comme matrice de son esthétique : il interprète les oeuvres en termes d’éclairages, de couleurs, de réverbérations, ce qui le pousse à questionner sans cesse son interprétation et son regard sur le répertoire.

Il se perfectionne en Master de musique de chambre au CNSMD de Lyon auprès de Yovan Markovitch (Quatuor Danel), Dana Ciocarlie, David Selig, et bénéficie par ailleurs de l’enseignement des membres du Trio Wanderer, de Luc-Marie Aguera (Quatuor Ysaye), Pierre Colombet (Quatuor Ebene), Hatto Beyerle (Quatuor Alban Berg), et Roland Pidoux.

À ses débuts, le Trio se produit à Lyon dans des salles telles que le Théâtre des Célestins avec l’Opéra de Lyon, ou encore au Conservatoire où il interprète en 2022 le Triple Concerto de Beethoven avec orchestre. Il est également programmé dans des salles parisiennes par l’association Jeunes Talents. Le trio est ensuite amené à jouer au sein de plusieurs festivals et académies en Europe ; il est invité en tant qu’Ensemble en Résidence au festival de La Roque d’Anthéron à l’été 2023.

En 2023, le Trio Parhélie obtient le 1e prix du Concours Européen de la FNAPEC, le prix du Trio avec Piano au festival ISA (Autriche) et est finaliste du Concours International de Musique de Chambre de Lyon. Le trio est également Lauréat boursier de la Fondation Société Générale "C’est vous l’avenir" pour l’année 2023, et bénéficie pour sa résidence à ProQuartet du soutien de Crédit Agricole d’Île-de-France Mécénat.

> Site du Trio Parhélie

Photos